Équilibrer l’hélice de votre moteur PW100

Par le service client de P&WC
11 févr. 2017 | | 2 min DE LECTURE

Comme l’alignement des roues d’une voiture, il est primordial de veiller à l’équilibrage régulier de l’hélice de votre moteur PW100 pour assurer son bon fonctionnement et son rendement tout en évitant les déposes coûteuses.

Portez attention aux vibrations

Le mauvais équilibrage d’une hélice d’aéronef engendre parfois des vibrations qui se ressentent jusque dans la cabine des passagers. Il faut savoir que les hélices, conçues pour voler à basse altitude et à basse traction, sont exposées à des débris et subissent de l’usure normale, ce qui, à la longue, altère leur équilibrage. Or, moins l’hélice est équilibrée, plus les vibrations augmentent, ce qui occasionne des désagréments et de la fatigue durant le vol.

Plus de vibrations = plus d’usure

C’est bien plus qu’une question de confort. L’excès de vibrations peut causer une usure prématurée des roulements, des fixations et d’autres composants qui devront être remplacés à l’atelier. Les vibrations de basse fréquence, quant à elles, peuvent user les joints toriques dans les conduits raccordant le moteur au système de ventilation. Dans ce cas, le moteur peut surchauffer, ce qui se traduira par l’usure prématurée des composants de la partie chaude et, conséquemment, écourtera la durée de vie du moteur.

Vérifications et équilibrages réguliers

Pour vous éviter ce genre de problèmes, il est recommandé de faire vérifier périodiquement votre hélice, à environ toutes les 1 000 heures de vol. En cas de vibration excessive, vous devriez faire équilibrer l’hélice conformément aux recommandations du fabricant.

L’hélice dotée de quatre pales des petits moteurs PW100 peut devoir être équilibrée plus souvent que celle des gros moteurs PW100 et PW150 équipée de six pales. Également, il faut probablement surveiller de plus près les appareils qui volent dans des environnements difficiles, comme ceux qui décollent et atterrissent sur des pistes sans revêtement, en raison des roches qui peuvent endommager les pales d’hélice.

Array

 

Ce qu’il faut retenir ? Quand les hélices sont équilibrées de manière à réduire les vibrations sur une base régulière, la durabilité du moteur augmente, les coûts de maintenance diminuent et le confort des passagers est assuré. P&WC travaille actuellement à une nouvelle technologie qui simplifie grandement l’évaluation des hélices. Apprenez-en plus sur cette solution de pointe, déjà offerte pour les appareils ATR et Bombardier Q400 propulsés par P&WC.

Besoin d’un conseil personnalisé pour votre moteur ?
Communiquez avec un représentant des ventes.

Trouvez votre représentant