Le dessalage : essentiel pour un moteur en santé

Par le service client de P&WC
31 mars. 2017 | | 2 min DE LECTURE

Trop de sel, c’est mauvais pour votre santé. Ça l’est également pour le moteur de votre appareil. Le sodium (ou sel) et d’autres contaminants, en réaction aux composants du compresseur, causent de la corrosion, ce qui affecte à long terme le fonctionnement du moteur.

L’effet du sel

La combinaison de sel et de sulfure (deux substances contenues dans la plupart des carburants d’aviation) dans la partie chaude du moteur peut produire de la sulfuration, ce qui corrode les pièces. Découvrez comment combattre la sulfuration dans notre article sur le sujet.

En fait, même lorsque votre moteur n’est pas en marche, le sel peut causer des dégâts au compresseur (rouille, picots), ainsi qu’aux composants en magnésium tels que le carter d’entrée d’air du compresseur et le roulement du boîtier d’engrenage. Or, à la longue, la corrosion réduit l’efficacité et la durée de vie du moteur tout en augmentant ses coûts d’exploitation.

La solution : les cycles de lavage

Vous pouvez éliminer les dépôts de sel en lavant régulièrement le compresseur et la turbine. À quelle fréquence devriez-vous les laver? Ça dépend des conditions d’exploitation. Si votre appareil vole dans un environnement côtier où l’air est chargé de sel, il est recommandé de nettoyer le moteur quotidiennement après votre dernier vol. Ne sautez pas cette étape dans une région où la forte humidité accélérera la corrosion.

Le lavage du compresseur laissera des dépôts de sel dans la turbine. Il faut donc immédiatement nettoyer celle-ci pour assurer son dessalement. Si vous craignez de ne pas laver votre moteur assez souvent, vérifiez l’état du carter d’entrée d’air du compresseur et des aubes de turbine par endoscopie.

Array

Lavage et séchage : mode d’emploi

L’eau potable suffit pour le dessalage. À moins que ce ne soit pour un lavage servant à rétablir la performance, vous ne devriez pas utiliser de savon ou de produits de nettoyage.

Des dépôts de sel peuvent s’accumuler dans le roulement du boîtier d’engrenage. Pour prévenir cette situation, retirez le bouchon de vidange de la conduite d’échappement durant le lavage pour évacuer tout le liquide du moteur, car l’accumulation favorise la corrosion.

Après avoir lavé le compresseur, il faut démarrer le moteur pour effectuer un séchage complet. L’expérience terrain de P&WC, démontre que l’eau stagnante qui reste dans le moteur plus longtemps que le temps recommandé par le manuel d’entretien du moteur peut entraîner de la corrosion causant des dommages internes, notamment aux roulements.

Array

 

Référez-vous au manuel de maintenance du moteur pour connaître les informations pertinentes. Outre le lavage pour dessalage, vous pouvez aussi vous attaquer au sel en utilisant un inhibiteur de corrosion approuvé par Pratt & Whitney Canada (P&WC). Communiquez avec votre représentant P&WC pour toute autre question. Et rappelez-vous : si votre corps gagne à suivre un régime faible en sel, le moteur de votre appareil aussi !

Besoin d’un conseil personnalisé pour votre moteur ?
Communiquez avec un représentant des ventes.

Trouvez votre représentant