FAST FOURNIT DES DONNÉES SUR LES PT6A AUX DOCTEURS VOLANTS

Par le service client de P&WC
14 Jun. 2018 | | 4 min DE LECTURE

Le chapitre sud-est australien du Royal Flying Doctor Service a déployé la solution FASTMC pour l’ensemble de sa flotte d’appareils King Air équipés du moteur PT6A. Voyez pourquoi.

UNE MINE DE RENSEIGNEMENTS SUR L’ÉTAT DES MOTEURS

Justin Degotardi résume en peu de mots les avantages de la technologie FASTMC : « L’information vaut son pesant d’or. »

Directeur de la navigabilité aérienne du chapitre sud-est du Royal Flying Doctor Service (RFDS), Justin Degotardi recherche constamment des façons d’améliorer sa flotte de 17 appareils King Air. Or, il a fait des progrès en ce sens depuis que le service aéromédical a adopté le système FASTMC en 2015. En effet, chaque fois que se pose un avion qui en est équipé, le RFDS reçoit, dans les minutes qui suivent, des données de vol complètes faciles à décoder.

Fort de cette mine de renseignements de diagnostic et de pronostic, le RFDS arrive à mieux déterminer les exigences d’entretien des moteurs et à prendre les mesures appropriées. C’est un atout pour la fiabilité des opérations et les délais d’exécution – des aspects non négligeables pour que l’exploitant remplisse sa mission aéromédicale.

Des données sur les tendances, nous en avions déjà. Ce que nous obtenons du système FASTMC est différent sur le plan de la qualité et de la rapidité. Les renseignements que nous recevons maintenant sont plus faciles à lire. Cela réduit donc nos délais d’investigations de prises de décision.

Justin Degotardi,
directeur de la navigabilité aérienne,
chapitre sud-est du Royal Flying Doctor Service

Sur les aéronefs équipés de la solution FASTMC, les données à haute densité sont enregistrées lors de chaque mission. Elles sont ensuite combinées avec les algorithmes exclusifs de P&WC, ce qui permet d’extraire des informations cohérentes et précises sur les tendances, et ce, d’un vol à l’autre. Grâce à ces informations, le RFDS a été en mesure de développer rapidement sont Programme d’analyse des données de vol (FDAP).

«FASTMC donne une représentation plus précise des changements reliés aux caractéristiques globales du rendement du moteur, souligne Michael Ellbogen, directeur, Ventes et marketing, Surveillance des diagnostics et pronostics de l’état du moteur, P&WC. Le RFDS peut donc faire des évaluations précises sur les anomalies de tendance et fournir rapidement des recommandations de maintenance proactives. »

Array

 

LES DONNÉES SUR LES TENDANCES FAVORISENT LA PRISE PROACTIVE DE DÉCISIONS

Grâce aux données complètes sur les moteurs qu’offre la solution FASTMC, le RFDS obtient des renseignements utiles et inédits sur l’exploitation de sa flotte.

À titre d’exemple, lors de l’analyse des données, le service de la sécurité de RFDS a remarqué un nombre inhabituel d’alertes « vitesse élevée et taux de descente » pour un appareil en direction de Sydney. Ils ont investigué plus en profondeur et ont découvert que la tour de contrôle, pendant qu’elle essayait d’accélérer l’angle d’approche, mettait nos aéronefs dans un état incompatible avec les procédures opérationnelles de RFDS.

Le RFDS a alors contacté la tour de contrôle de Sydney, qui a décidé que ses employés accompagneraient les pilotes de l’ambulance aérienne sur les vols en direction de l’aéroport. De même, les pilotes se sont rendus à la tour de contrôle pour mieux connaître le milieu de travail. À la suite de ces échanges enrichissants, la tour a apporté les ajustements nécessaires pour répondre aux exigences de RFDS. Ils ont ainsi résolu les alertes de vitesse élevée et taux de descente et engendré un impact positif sur la sécurité opérationnelle.

« Nous ne savions pas toujours à quoi nous en tenir avant d’avoir les données de FASTMC, mentionne Justin Degotardi. Nous observions parfois des excès de couples, de température, etc., mais sans avoir le portrait d’ensemble. »

Il ajoute qu’en général, FASTMC améliore la visibilité des données si le RFDS doit enquêter sur un événement moteur ou une situation opérationnelle : « Nous pouvons avoir une meilleure image de ce qui se passe lors d’un événement. Ce sont des renseignements instantanés et précieux qui nous facilitent grandement la vie. »

MEILLEURE PLANIFICATION = MEILLEURS DÉLAIS D’EXÉCUTION

Si la vérification de la partie chaude d’un des moteurs approche à grands pas, le RFDS peut mieux la planifier grâce aux données de FASTMC et à d’autres renseignements, notamment les résultats de la vérification endoscopique. Connaître les pièces qu’il faut, les obtenir d’avance et exécuter rapidement les travaux de maintenance sont autant d’étapes qui accélèrent le processus.

Avant, il nous aurait fallu ouvrir le moteur sans savoir ce qui était arrivé et commander les pièces à l’étranger, ce qui aurait pris du temps. Aujourd’hui, nous pouvons les recevoir avant que le moteur ne soit ouvert et que nous soyons prêts. Grâce aux données de FASTMC, les délais d’exécution pour la vérification de la partie chaude sont assez homogènes. 

Justin Degotardi,
directeur de la navigabilité aérienne,
chapitre sud-est du Royal Flying Doctor Service

Le RFDS a aussi amélioré la formation grâce aux données de FASTMC. En se basant sur les tendances du moteur et les profils de vol, le responsable des opérations en vol a pu modifier le plan de formation et en personnaliser le contenu (simulateur de vol, par exemple) pour qu’il corresponde aux connaissances des pilotes.

LES DONNÉES DE VOL COMPLÈTES FACILITENT LA PLANIFICATION DE LA MAINTENANCE EN CONDITIONS EXTRÊMES

La flotte du RFDS fonctionne dans des chaleurs extrêmes et des terrains accidentés, ce qui peut causer des dommages considérables, même pour un moteur durable comme le PT6A. Cette réalité peut nécessiter des entretiens plus intensifs par rapport à un moteur fonctionnant dans des conditions dites normales.

Selon Justin Degotardi, la technologie FASTMC permet au transporteur aéromédical, disponible 24/7, d’améliorer la planification et l’entretien. Il croit même que le RFDS en profitera encore davantage à l’avenir. « À mon avis, nous n’exploitons pas encore complètement la technologie. Cela dit, je vois beaucoup de positif depuis les phases initiales », indique-t-il à Airtime.

Pour en savoir plus sur la façon dont P&WC utilise les mégadonnées et les technologies numériques de pointe, consultez nos articles sur le bureau d’aide informatique préventif pour les moteurs PW300 et d’autres solutions personnalisées de services clients.

Vous avez une bonne histoire à partager ?
Nous serions heureux de la connaître

Envoyez votre histoire