La garantie : un facteur de valeur essentiel pour la vente d’hélicoptères usagés

Par le service client de P&WC
14 nov. 2018 | | 3 min DE LECTURE

Un nouveau programme de P&WC a vise à accélérer le processus de vente et à fournir aux acheteurs une valeur accrue lorsqu’ils acquièrent des hélicoptères usagés propulsés par des moteurs P&WC, notamment auprès de Rotortrade, un concessionnaire d’hélicoptères indépendant.

Plus tôt cette année, P&WC a lancé le Programme de certification de moteurs usagés (CPO pour Certified Pre-Owned Engine) pour trois de ses moteurs d’hélicoptère les plus prisés : le PT6C-67C, le PW206C et le PW207C. Rotortrade – en étroite collaboration avec P&WC et Leonardo Helicopters – a récemment vendu un hélicoptère AW109SP d’occasion à un acheteur européen. Cet hélicoptère est propulsé par deux moteurs PW206C. Rotortrade est également distributeur d’hélicoptères Leonardo d’occasion.

Les moteurs étant garantis par P&WC et la cellule par Leonardo, l’acheteur a l’impression d’acquérir un hélicoptère tout neuf directement auprès du fabricant d’équipement d’origine (OEM). 

Philippe Lubrano, président-directeur-général, Rotortrade

P&WC a conçu le programme CPO afin d’offrir cette sensation de « neuf ». En vertu du programme, les exploitants profitent d’une garantie du moteur de 2 ans ou 500 heures, selon le premier des termes échus. Le programme comprend en outre six mois d’abonnement gratuit aux publications du moteur, un crédit pouvant être utilisé dans le cadre du programme d’entretien de moteur payable à l’heure Eagle (ESPMC), des rabais sur les formations à la maintenance des moteurs données par Flight Safety International, parmi d’autres incitatifs. Le Programme de CPO de P&WC a d’abord été lancé en 2017 pour les turbopropulseurs PT6A.

Pour se qualifier en vertu du programme CPO, le moteur doit avoir été entretenu dans des établissements appartenant à P&WC ou agréés et ne contenir que des pièces d’origine à P&WC. Le moteur doit également avoir fait l’objet d’une inspection minutieuse.

Certains OEM hésitent à adopter des mesures appuyant les acheteurs et les vendeurs d’hélicoptères usagés. P&WC et Leonardo agissent à titre de chef de file de l’industrie en se concentrant sur les besoins des acheteurs potentiels, comme en témoigne la mise en place de programmes de certification de moteurs usagés. Un acheteur traité avec égard et se sentant estimé est plus susceptible d’adhérer aux services après-vente de l’OEM. Le fait que le client ait été attiré en premier lieu par la certification OEM va dans ce sens.

Philippe Lubrano, président-directeur-général, Rotortrade

En tant que concessionnaire d’hélicoptères usagés, Rotortrade propose un processus professionnel, structuré et à valeur ajoutée. Ainsi, les acheteurs sont certains d’acquérir un produit fiable ayant fait l’objet d’une maintenance conforme aux normes les plus élevées.

Array

 

Philippe souligne que lors de la vente récente de l’AW109SP, l’acheteur a acquis un hélicoptère vieux de seulement 5 ans, et ce, pour un prix environ 60 % inférieur à celui d’un hélicoptère neuf.

D’autres facteurs entrent en ligne de compte, explique Philippe. Par exemple, la plupart des acheteurs d’hélicoptères usagés financent leur achat par l’entremise d’établissements de crédit. Les prêteurs sont beaucoup plus enclins à appuyer cet achat si le moteur et la cellule de l’hélicoptère concerné ont fait l’objet d’une maintenance par leurs OEM et si le processus de vente comprend de nouvelles garanties. Ces caractéristiques donnent à un hélicoptère d’occasion une meilleure valeur marchande.

Par conséquent, le modèle de certification de moteurs usagés, soutenu par les fabricants d’équipements d’origine, offre des avantages concrets à l’acheteur comme au vendeur.

« Je pense que le modèle de certification de moteurs d’occasion est de plus en plus prisé par les acquéreurs éventuels, affirme Philippe. Depuis la transaction de l’AW109SP le mois dernier, tous les acheteurs potentiels d’AW109 avec lesquels nous travaillons nous demandent sans détour l’option CPO. C’est un programme qui se vend vraiment tout seul. »

Le programme de certification de moteurs d’occasion est l’une des nombreuses initiatives de P&WC visant à appuyer la clientèle. Contactez-nous à l’adresse cpo@pwc.ca pour en savoir plus à son sujet. Si vous êtes à la recherche d’une solution de maintenance, découvrez nos programmes concurrentiels pour le PT6A et les moteurs d’hélicoptère.