LES 3 RAISONS POUR LESQUELLES LES MÉCANICIENS ADORENT LE PT6A

Par le service client de P&WC
24 Jul. 2017 | | 3 min DE LECTURE

Possédant plus de 39 ans d'expérience avec les turbopropulseurs PT6A, Jim Celentano, directeur de maintenance chez Columbia Air Services, raconte à Airtime ce qu’il préfère de ces moteurs.

Le PT6A intègre des technologies et composants techniques parmi les meilleurs de l’industrie aéronautique, jumelés à une architecture de moteur flexible et une conception modulaire à flux inversé. Les mécaniciens aiment les installations simplifiées monomoteurs et bimoteurs ainsi que les configurations à hélice tractive et propulsive.

De plus, le PT6A est le seul moteur autorisé à effectuer des vols commerciaux avec passagers sous le regime des règles de vol aux instruments applicables aux monomoteurs (IFR) en Amérique du Nord, en Australie, en Nouvelle-Zélande et depuis peu en Europe.

Ensuite, il y a la simplicité de l’entretien qui peut être réalisé sans dépose, alors que d’autres moteurs auront possiblement besoin d’une visite en atelier pour la même tâche. Puisque tous les composants externes sont accessibles, il s'agit du moteur le plus facile à entretenir de toute l’industrie de l’aviation générale.

Cette semaine, à l’occasion du salon de l'AirVenture organisé par l’Experimental Aircraft Association (EAA) à Oshkosh au Wisconsin, nous vous partageons le témoignage de Jim Celentano, directeur de maintenance chez Columbia Air Services, au sujet du PT6A.

Jim Celentano, Director of Maintenance at Columbia Air Services

Jim Celentano, Directeur de la maintenance à Columbia Air Services.

Voici les 3 raisons principales qui expliquent son dévouement inébranlable depuis 39 ans :

1 — Facilité d’accès

« Le PT6 est un moteur de choix pour le mécanicien d’entretien. Comparativement aux moteurs à arbre droit, la conception modulaire à turbine libre du PT6A permet d’accéder à la partie chaude, à la turbine de travail et au boîtier d’entraînement des accessoires sans avoir à démonter le moteur au complet. Avec l’outillage et le manuel de maintenance fournis par P&WC, un mécanicien de la cellule et du groupe moteur qui en a la compétence peut s’introduire assez profondément dans le PT6A. »

« Ce degré de maintenabilité prévient les temps d’immobilisation associés aux visites en atelier pour la révision du moteur. C’est la principale raison pour laquelle on peut faire confiance à la propulsion du PT6A. Cette différence explique bien pourquoi il est le moteur préféré des mécaniciens », explique Jim à Airtime.

Array

2 — Rendement

Jim ajoute : « D’autres moteurs vont essayer de copier le PT6A, mais jamais un moteur ne réussira à me procurer la même tranquillité d’esprit, même s'il ressemble au PT6A. Ce moteur a permis à P&WC d’accumuler des décennies d’expérience de service sur des millions d’heures de vol; l’entreprise a profité de ces années pour améliorer la conception, les alliages, la durabilité et le rendement du moteur. »

« Dans le marché des moteurs à turbine, il n’y a tout simplement pas d'équivalence. Pour toutes ces raisons, il est difficile pour un mécanicien de ne pas aimer les PT6A. Je travaille avec ces moteurs depuis 39 ans. Je les adore ! »

3 — Toujours là pour vous

« Le simple fait que la conception du moteur PT6A est le résultat d’une idée unique remontant à plus de 50 ans et que le même moteur de base est toujours en production aujourd’hui est une chose inouïe. De plus, depuis sa création, P&WC a intégré des raffinements au PT6A, qui ont mené ce moteur où il est aujourd’hui, soit au sommet de sa fiabilité », raconte-t-il à Airtime.

Le saviez-vous ?

Le moteur PT6A sert une large gamme de clients dans 180 pays et compte 380 millions d’heures de vol : c’est plus de temps de vol et plus de soutien proactif que tout autre moteur dans ce marché.

Carnet de vol : Pour le pilote Mark Brown, le PT6A a fait ses preuves à maintes reprises. Découvrez son expérience de vol avec le moteur PT6A-34.

 

Vous avez une bonne histoire à partager ?
Nous serions heureux de la connaître

Envoyez votre histoire